Pratiques

L1030220

 Parcours personnel : 

Diplômé de l’Université Libre de Bruxelles en Psychologie Clinique et du Développement (2004) et de l’Ecole de Psychologie Biodynamique de Montpellier (2014), ma pratique d’inspiration psychanalytique s’est orientée vers le travail institutionnel, puis vers la psychothérapie corporelle : la psychologie biodynamique et fonctionnelle.

 

Psychologie Biodynamique :

Fondée par Gerda Boyesen (psychologue et kinésithérapeute norvégienne) dans le courant des années 1970, la Psychologie Biodynamique est une forme de psychothérapie corporelle qui allie :

– Travail verbal de conscientisation de nos schémas psychiques inconscients
– Expression et libération des charges émotionnelles enkystées dans le corps
– Autorégulation physiologique par le contact et le massage intégratif

L’approche biodynamique permet de dénouer en douceur les événements traumatiques du passé inscrits dans nos tissus en bouclant les cycles psycho-émotionnels non résolus (anciennes mémoires et consciences figées). Le corps s’engage dans un véritable processus de « nettoyage cellulaire » qui favorise le contact et l’émergence de notre personnalité primaire : expression spontanée et vivante de la profondeur de notre Être.

 

« Il existe une qualité d’être qui, lorsqu’on arrive à l’atteindre, déclenche de profonds courants de guérison. C’est cette présence inconditionnelle à soi-même et à l’autre que la psychologie biodynamique cherche à développer. Il s’agit, au-delà de toute technique, d’apprendre l’art du non-faire et du non-savoir, pour laisser se dérouler un mouvement spontané, sans l’entraver, quand il se présente … »

 Extrait du livre : La Psychologie Biodynamique – Une thérapie qui donne la parole au corps par François LEWIN avec Miriam GABLIER.

 

Psychologie Fonctionnelle :

Développée par Luciano Rispoli (psychologue et psychothérapeute italien), ce courant contemporain de psychothérapie corporelle (originaire des Etats-Unis) met l’accent sur les Expériences de Base du Soi. Organisées lors de la petite enfance, ces expériences de contact et de soin avec l’environnement premier jouent un rôle essentiel dans la construction et le développement de la personnalité. Elles déterminent la mise en place des fonctions psychiques (cognitives, symboliques), mais aussi affectives (émotionnelles) et corporelles/comportementales (tonus musculaire, postures,…).

Le travail thérapeutique vise la restauration profonde et l’ouverture de ces expériences fondatrices de notre être : comme être tenu, être vu, être entendu, être contacté, valorisé, aimé,…

 

Liens : 

Sites:

http://www.psychologie-biodynamique.com/

http://appb.org/appb/

Article :

http://www.eabp.org/research-scientific-student-thesis-prize.php